Le sentier de " La Viale " est l'un des plus beaux chemins que j'ai découvert .

  1. Découverte et observation en Août 1991 .
  2. Sentiments d'approche :

    ACCROCHÉ AU VERSANT , CE SITUE LE HAMEAU DE LA VIALE DONT LE NOM SEMBLE ÉVOQUER CELUI DE VOIE OU DE CHEMIN  .LE SENTIER Où JE SUIS EST UN VÉRITABLE MONUMENT  : 

    A MES PIEDS, 450 METRES PLUS BAS , COULE CE QUI RESTE DE L’ALTIER , TORRENTUEUX .

    IL Y EU BIEN DE TRAVAIL ET DE PEINE À CRÉER CE CHEMIN ENTIÉREMENT À LA MAIN .

    QUEL SYMBOLE AUSSI ........ ET CE HAMEAU , ET LES TERRASSES SUSPENDUES AU VERSANT !!!!

    DE L’UNE DES NATURES LES PLUS HOSTILES PAR LA PENTE , LES HOMMES , SE SONT FAIT UN TERROIR .......UN ÉNORME TRAVAIL .  

  3.  Situation géographique : Lozère - canton de Villefort (48) :

      • IGN+2738+E+copie

      •     D'après extrait carte IGN  1/25000 ème : 2738-E  &  2838-O

     

  4.  Le hameau n'est accessible que par un sentier muletier et une petite route forestière.
  5.  Le Hameau de La Viale est très isolé, au milieu de 500 hectares de châtaigneraies et de rochers.
  6.  Il est situé à environ 650 mètres d'altitude, entre deux vallées accidentées.
  7.  Les rochers et le sol granitique donnent un environnement rude et désertique, mais La Viale se situe dans un repli en montagne exposé plein sud et agrémenté d'une végétation abondante.

 

1779-1

 

  •  Tracé du chemin  ( cadastre actuel de la commune de Prévenchères ).
  • Image+1

  • Progression sur le terrain :

 LE CHEMIN  D’ABORD ENCOMBRÉ DE GENETS 

 VIDE SOUDAINEMENT À GAUCHE 

 PLONGE LITTÉRALEMENT ,

 SUSPENDU AU RAVIN DE L’ALTIER 200 METRES PLUS BAS .1500 METRES DE LONGUEUR ...

  BÂTI PIERRE PAR PIERRE EN BLOCS CYCLOPÉENS , 

 APPAREILLÉS SUR UN VERSANT DE MONTAGNE Où L’ON TIENT DIFFICILEMENT DEBOUT .....

 DES GROSSES PIERRES DE SOUTÈNEMENTS QUI ONT ÉTÉ TRANSPORTÉES  

 ET SUSPENDUES À UNE FORTE PERCHE ,

 SOULEVÉE PAR PLUSIEURS HOMMES PORTANT LE  " SACCOL " 

 ( sorte de capuchon rembourré de coussinets de paille au niveau des épaules ) 

 LEUR MISE EN PLACE DÉFINITIVE SE FAISANT AU LEVIER . PUIS UN  REVÊTEMENT EN PETIT APPAREIL DE CALLADE

 COMME UNE RUE PAVÉE AGENCÉE AVEC UN SOIN MÉTICULEUX .

  DES CANIVAUX SOUTERRAINS , DALLÉS POUR MIEUX ARMER LA VOIE ,

 QUELQUES PIERRES DRESSÉES AU DROIT DE LA PENTE

 COMME DES BORNES D’UNE MINUSCULE VOIE ROMAINE .

 

 Nota : quand j'ai découvert ce chemin en 1991 , j'ai été véritablement ému .

 Crédits photographiques : l'auteur .

 Quelques heures plus tard , à l'abri des regards , j'ai écrit ces quelques mots : 

 

 " SUSPENDU AU SOLEIL , RIEN ... PAS UN SOUFFLE D'AIR ...

QUELQUES PIERRES S'ÉCLATENT DES MOUVANCES DU TEMPS .

SOUDAIN , UNE ÉCHARPE COLOSSALE, FLANQUÉE DE ROCHES SÉCULAIRES 

ATTEND , FACE AU VIDE , LA CLAMEUR DES PASSANTS . ".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Image+8

 

 

 

 

 

 

Image+9

La Viale. Un lieu pour renaître   En se basant sur les témoignages des « anciens »,

 l'auteur raconte toute l’histoire de La Viale – Lozère depuis 1968